mercredi 29 juin 2016

Dans ses réquisitions, le parquet estimait que le texte ne laissait "aucun doute quant à la finalité de renverser par la violence l'Etat...

... et détruire la société occidentale actuelle". Ainsi, les premiers sabotages n'auraient été que les prémices d'un dessein plus large, comme l'aurait aussi montré une "recherche de conflits avec les forces de l'ordre" lors de manifestations à Paris et Vichy à l'automne 2008.
Libération - 28 juin 2016